La piraterie maritime en Afrique en quatre questions

sans-titre-5

Lundi 10 octobre s’est ouvert à Lomé, au Togo, le Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité maritime, en présence d’une trentaine de chefs d’Etat. Si le sommet se veut une tribune pour débattre des questions de pêche illégale, de pollution, de trafics de drogues et d’armes par voie maritime, le sujet central sera la lutte contre la piraterie au large des côtes africaines. Qui est touché par ce phénomène ? Où sont les pirates ? Comment la lutte s’organise-t-elle ? Des éléments de réponse avant l’éventuelle signature d’une charte africaine contre la piraterie.

Au premier semestre 2016, les actes de piraterie maritime dans les eaux africaines ont représenté plus du tiers des attaques pirates répertoriées dans le monde par le Bureau maritime international (BMI). En effet, sur les 98 actes expliqués dans le rapport bi-annuel de l’organisation, 34 ont eu lieu au large des côtes du continent.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/10/11/la-piraterie-maritime-en-afrique-en-quatre-questions_5011872_3212.html#gLMCX4mY8zi7a4Zw.99

Restez informé !
Inscrivez-vous à notre newsletter

S'inscrire
Vos informations ne seront pas partagées