Sommet de Lomé sur la piraterie: après le golfe d’Aden, le golfe de Guinée

adsdzd_daz

Les dirigeants africains se réunissent du 10 au 15 octobre 2016 en sommet extraordinaire à Lomé pour «adopter une charte en vue de lutter efficacement contre la piraterie maritime», selon le ministre togolais des Affaires étrangères. L’ouest de l’Afrique, notamment le golfe de Guinée, est particulièrement touché par un phénomène, devenu beaucoup moins virulent dans le golfe d’Aden.

«Tous les pays sont conscients du danger que représentent les actes criminels en mer», indique Robert Dussey. «La charte de Lomé sera un véritable texte juridique contraignant, avec plusieurs avantages pour les pays africains», a-t-il souligné. En précisant qu’au moins 205 attaques de navires ont été enregistrées dans le Golfe de Guinée de 2005 à mai 2015.

Restez informé !
Inscrivez-vous à notre newsletter

S'inscrire
Vos informations ne seront pas partagées